Green Canyon_Green Valley

Les étapes précédentes: De la ville de Bekasi, nous avons fait escale à Bandung avant de rejoindre Pangandaran.

Jour 5 _ GREEN CANYON

8h40 : Départ de Batu Karas vers Green Canyon, de part les vacances scolaires, on préfère s’y rendre tôt, pour éviter la foule. On traverse des rizières qui s’étendent à perte de vue.

9h00 : Arrivée au Green canyon

Le bateau remonte la rivière émeraude bordée de jungle jusque la gorge.

Plusieurs bateaux font les allés-venus. Papa n’était pas très rassuré à l’idée de s’aventurer avec les petites vu la pagaille au moment du débarquement. Du coup, seule maman se lance, un guide vient avec moi pour m’aider. Le courant est très fort ce qui rend l’avancée difficile (je ne conseille pas avec enfant de – de 6 ans).

Au bout du parcours on découvre une très jolie gorge, avec une cascade.

Le bateau dépose la petits famille 10m plus loin, une terrasse avec vue sur le canyon est prévue pour faire patienter.


Green canyon_hors saison humidePhoto du web en période de saison sèche

De retour, je remonte dans un autre bateau qui me ramène à ma petite tribu qui m’attendait avec impatience.

Green canyon_capitaine

GREEN VALLEY

20 minutes de route qui longe la rivière, bordée de beaux paysages nous mène à Green Valley.

Nous demandons s’il n’est pas dangereux de faire la descente en body rafting avec Leyna (2 ans), on nous répond: « Pas de soucis, vous serez accompagné d’un très bon guide!, (Inconscient, profit ou juste vérité, on vous le sera à la fin du parcours).

10 minutes de marche sur un sentier le long de la rivière

Maman toujours téméraire grimpe à plus de 10 mètres pour faire un grand saut, je faisais moins la maline la haut!

Notre guide est un ado, d’une gentillesse, d’une douceur et patience incroyable, sans parler de sa dextérité, il fera tout le parcours avec notre téléphone à la main au dessus de l’eau sans jamais le mouillé.

Les locaux s’amusaient à photographier la petit bout de tête de Leyna qui flottait, surpris de voir une choupette de 2 ans faire du body rafting.


Tout au long du parcours, nous pouvions sauter, s’accrocher à des lianes, grimper… On s’est même transformé en Tarzan et Jane.
Les filles ne voulaient plus que ça s’arrête et nous aussi d’ailleurs, un très bon moment d’amusement, de détente, à faire absolument si vous êtes de passage.


Infos pratiques

Conseils:
Avec enfant en bas âge : Prendre son temps, rester prudent et surtout suivre le guide qui connaît l’endroit parfaitement.

Pour les parents plus frileux ne le tentez pas, perso nous ne trouvions pas la descente dangereuse, cela ne tient qu’à nous.

Pour finir, ne pas oublier un petit pourboire pour le guide à la fin du parcours, qui le méritait largement.

Prix Green Valley:

1er choix: Guide + gilet de sauvetage + repas = 125000 Rp et 50 000 Rp/Enfant
2ème choix: Guide + gilet de sauvetage= 100000 Rp et 50 000 Rp/Enfant
3ème choix: Promenade et trempette en haut de la rivière (gratuit)

Nous avons opté pour le 2ème choix (nous avons négocié le prix) par curiosité, nous avons demandé à un touriste de Jakarta avec lequel nous avions fait connaissance, le prix payé qui était de 100000 Rp avec repas, vous avez donc une belle marge de négo encore!


De retour à la voiture, affamés, nous demandons au chauffeur de nous emmener dans son restaurant préféré pour l’inviter à déjeuner (notre façon d’offrir un pourboire) et surtout pour  déguster des plats locaux.

Aussitôt dit, aussitôt fait, 15 minutes de voiture plus tard, nous sommes accueillis dans un petit resto de spécialités « Sundanaises ». Ces petits restos sont appelés « Padang », c’est un peu leur fast food nationale. On en trouve un peu partout en Indonésie (on y mange très bien pour pas cher). Les plats sont exposés, vous choisissez tout ce que vous voulez, on vous remet souvent un petit ticket, puis vous payerez à la caisse en fin de repas.
A notre arrivée, tout le monde se met à contribution pour nous expliquer chaque plat, que ce soit les clients, la gérante, ou notre guide, un très bon moment et délicieuses découvertes. Désolée, je me souviens plus de ce nom de légume qui est une spécialité de la région.

15h00 : Retour à l’agence de voyage de Batu Karas.

Nous devons loger chez le propriétaire de l’agence (le seul qui proposait une chambre dispo) mais papa n’est pas convaincu par l’endroit, les toilettes sont sales, la chambre aussi cependant aucun autre choix est envisageable, à moins de…partir à l’aventure pour Yogyakarta!

De l’inconscience, il est 15h, il faut compter entre 7h à 10h de route ou 5h de train +2h de route pour atteindre la gare. Nous n’avions aucun moyen de transport, les trains étaient complets et trop tard pour trouver un chauffeur.

La journée était trop parfaite, notre devise va devenir: « pas de belle journée sans galère »…

Nous nous mettons à marcher, pas de transport public, pas de taxi, rien, on ne sait pas où nous allons finir la journée.

Une grande aventure nous attend !!!

Nous nous arrêtons sur le bord de route, en espérant trouver un transport…

Petite anecdote: Nous faisons signe à une petite camionnette de s’arrêter, le conducteur ne parle pas un mot d’anglais, nos gros sacs en disent long, 3 mots pour dire « Terminal bus Pangandaran », il nous fait signe d’attendre 5 minutes. Il devait décharger de la marchandise.

40 minutes plus tard, il revient, il charge soigneusement nos sacs avant de nous emmener.

17h45: Arrivée à l’entrée de la ville de Pangandaran, il charge de la marchandise, nos yeux sont rivés sur l’heure car nous savons qu’un mini bus part à 18h.

18h10: Arrivée au terminal sous une pluie battante, on aperçoit au loin une pancarte YOGYAKARTA, on descend en courant pour demander au mini bus de nous attendre.

Trempés, nous montons dans le bus, papa prend des affaires chaudes pour ne pas qu’on attrape la crève… s’en suit un gros dodo bien mérité jusqu’à Yogyakarta.

2h du matin: Arrivée à Yogyakarta, un chauffeur de taxi endormi sur son volant, nous entend, il nous propose de nous ramener pour 200 000 Rp (il faut payer l’heure tardive), on négociera très rapidement le transport à 100 000 Rp (7 euros environs).

2h20: Arrivée à l’hôtel où nous terminerons notre nuit plus confortablement…

Prochaine visite, le géant de pierres, le temple du BOROBUDUR.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s