De Bandung à Pangandaran/Batu Karas

Jour 1 _ Visite des Pasungs à Galuh Centre

Avril 2015, notre 1ère visite au centre de Galuh:

Lors de notre dernier voyage, nous avions lu un sujet sur ce centre et décidions dès lors d’aller à leurs rencontre. Arrivés au centre, nous rencontrons Dédé, qui nous explique l’histoire de ce lieu. Nous passons la journée avec quelques patients, un grand moment de partage… Lire la suite


Jour 2 _ BANDUNG

Petite anecdote: Réveil un peu tardif et décalage horaire difficile à absorber. Direction la station de bus à 5 min à pied de l’hôtel, tout semble rouler. Au moment de l’achat des billets, nous nous rendons compte que nos passeports sont restés à l’hôtel, papa en Super Héros s’y rend rapidement  pour ne pas louper le départ du minibus. Attention la fatique rend distrait…

Station de bus de Bandung: nous demandons au chauffeur s’il peut nous indiquer notre hôtel, du bout du doigt. Il nous indique qu’il est au bout de la rue… mais c’est seulement après 1 heure de marche éreintante que nous arriverons! *Ne vous fiez pas toujours aux distances qu’on vous indique*

BANDUNG

Autrefois surnommé « le Paris de Java », Bandung est une grande ville de plus de 8 millions d’habitants. Comme toute mégalopole qui se respecte, bruit, pollution et embouteillages seront au rendez vous. Bandung reste une bonne escale à mi-chemin entre Jakarta et Pangandaran.

Bandung_city

Nous dînerons au centre ville, à Jalan Braga, au « Kiosk » qui se trouve dans une galerie commerciale (conseillé par Lonely Planet), l’endroit est sympa et la nourriture y est bonne.

Bandung_restaurant

Sur le site officiel, nous avons repéré un départ pour Pangandaran à 15h45 le lendemain, ce qui ne nous laissait que peu de temps pour visiter les alentours de Bandung. Nous réservons une voiture avec chauffeur depuis notre l’hôtel, seul moyen pour profiter de la journée tranquillement.

Programme de la journée

8h30 la voiture nous récupère avec nos bagages, direction la gare pour prendre nos billets.

9h00: Au guichet, nous retrouvons les mêmes infos que sur le site soit de 220 000 Rp/Pers  en classe exclusive à 15h45, cependant l’hôtesse nous explique qu’en achetant nos billets 2h avant le départ, le tarif passe à 60 000 Rp/Pers, incroyable la différence de prix!!! Nous prévoyons donc de revenir à 14h (attention de ne pas revenir trop tard non plus au risque de ne plus avoir de places).

9h30 : Direction Ciater Hot Spring (sources chaudes) à 35 km de Bandung, les embouteillages sont cauchemardesques. Le chauffeur prend des raccourcis en traversant des villages, (à l’entrée de chaque village, des habitants bloquent le chemin car il faut payer un droit de passage pour traverser leurs terres de 2000 Rp).

11h : Arrivée aux sources d’eau chaude de Ciater qui est un endroit très apprécié des familles indonésiennes, qui se baignent dans les sources, profitent des grands espaces dédiés aux pique-nique et aux jeux pour enfant…


Ciater_picnic

Nous avons fait le tour des sources à pieds puis sommes repartis. Sympa de voir les locaux s’amuser mais les sources en soit, ne sont pas très intéressantes… Les alentours des sources sont beaucoup plus jolis, on y trouve des plantations de thé à perte de vue..

Rencontre avec un local qui coupait de l’herbe pour ses bêtes. Ce dernier, est parti nous cueillir une feuille de thé pour nous la faire goûter… c’est trop mignon de sa part! En revanche le goût de feuille n’est pas très agréable.

Ciater_plantation
Ciater_plantation farmer au travail

Ciater_plantation farmer

Direction une fabrique à café artisanale dont la particularité est la mystérieuse participation de la mangouste. Eya effrayée par la mangouste a préféré s’amuser à reproduire toutes les étapes de la production de café.

 

Etape 1 : La mangouste mange le café quand il est en état de fruit
Etape2 : Après digestion, elle rejette le grain dans ses selles
Etape 3 : Lavage (washing room)
Etape 4 : Séchage (drying room)
Etape 5 : Retrait de la petite peau qui recouvre le grain
Etape 6 : Tri (on retire les grains qui ont encore leur peau)
Etape 7 : Torréfaction (Roasting room)
Etape 8 : Mélange (Blending room)
Etape 9 : Conditionnement (Packaging room)

 


A la fin de l’explication, on vous propose d’acheter du café très apprécié des indonésiens, pour leurs vertues médicales et énergétiques…

13H : Trajet retour, direction la gare de Bandung

On s’est plaint à l’aller des embouteillages, le retour je ne vous raconte même pas l’horreur! Arrivée seulement à 15 heures juste à temps pour acheter les billets, un peu de nourriture, de quoi se rafraîchir et on saute dans le train.

Bandung_coup de coeur

Assis à côté d’un étudiant indonésien qui rentre dans sa famille pour les vacances scolaires. Leyna ne veut plus le lâcher, il offre aux filles des chocolats et surtout toute sa gentillesse. Grand moment d’émotion lorsqu’il offre sa bague à Papa, en lui disant : «c’est un cadeau de bienvenue en Indonésie»!
29122015-Bandung_cadeau bague
29122015-Bandung_cadeau sac

Infos pratiques

Restaurant: le « Kiosk » se trouve à Jalan Braga, quartier moderne offrant un large choix de resto.

Infos Transport:
Le train reste un très bon moyen de visiter Java, confortable, pas cher et en prime de superbes paysages, www.kereta-api.co.id la compagnie officielle ferroviaire ne permet pas de payer en CB, je vous conseille de passer par Tiket.com, qui permet de réserver jusque 48h avant, imprimer les billets et se présenter au guichet 30 minutes avant le départ.

Coût Transport:
Mini bus de Bekasi (20 km de Jakarta) à Bandung: 95 000 Rp/Adulte 
Train de Bandung à Pangandaran: 60 000 Rp/Pers (prix dernière minute au guichet)
Voiture privée avec chauffeur 1 journée à Bandung: 300 000 Rp (20 euros après négo)

Temps de Trajet:
Jakarta à Bandung par la route: 3 heures
Bandung à Pangandara en train: 4 heures (plus confortable et à favoriser avec enfants)
Jakarta à Pangandaran par la route: 7 heures

Prix d’entrée Ciater:
100 000 Rp/personne et gratuit pour les enfants


Jour 3 _ PANGANDARAN

19h45 _ Arrivée à Banjar après 1h30 de route pour rejoindre Pagandaran.
De la gare, il faut prendre un becak (sorte de cyclo-pousse spécifique à l’île de Java) jusqu’à la station de bus. Il nous en fallait 3 dont 1 pour les bagages + 1 pour papa et Leyna + 1 pour maman et Eya. Seuls touristes à l’horizon, ils vont nous manger tout cru avec un prix exorbitant. Ça ne loupe pas ils nous demandent 50 000/par becak ce qui est cher pour 3 km, comme nous sommes fatigués petite négo, 100 000rp les 3 becaks.

20h _ Station de bus de Banjar: Scénario cata, le dernier bus vient de partir, il reste un minibus privé qui voulait aussi nous manger, mais celui là, c’était plutôt à la sauce piquante. Il nous demande 500 000 Rp!
Une famille indonésienne attend également, nous allons vers eux pour comparer les prix, chose que détestent les chauffeurs. Il leur a proposé le même prix pour s’arrêter 30 minutes avant nous.
Du coup la famille négocie à  400 000 Rp la voiture pour nous tous, on partagerait le transport pour 200 000 Rp chacun, parfait pour nous…

Petite anecdote: Le dernier mini bus public arrive, la famille indo monte de suite, on essaye d’en faire autant, mais le chauffeur privé très énervé de voir sa course partir, donne des coups sur le mini bus pour le faire fuir. On ne maîtrise plus rien, nous nous fâchons contre le chauffeur privé. Les passagers imposent au chauffeur de se calmer, une dame nous explique que le bus ne va pas jusque Pangandaran, qu’il vaut mieux rester à cette gare.

Une fois le mini bus public repartit, on s’adresse au chauffeur privé en lui disant que son comportement était honteux, surtout devant des enfants et qu’on ne partira pas avec lui. Gêné, devant tous les passants qui ont assisté à la scène, il s’en va.

Un gentil monsieur assistant à la scène nous aide, en arrêtant un transport privé, ce dernier nous demande 500 000 Rp, le gentil monsieur nous fait un signe discrètement avec deux doigts, indiquant 200 000 Rp, il finit par nous négocier le trajet à 250 000 Rp…. 1h45 de route avec un chaufferu aussi rapide que Speedy Gonzales, qui a nous a fait de belles frayeurs nous arrivons enfin.

22h _ Arrivée à l’hôtel, ouf !!! On sort dîner juste à côté dans un warung (petite échoppe traditionnelle), une petite marche dans les rues désertes, les commerces ferment, ambiance un peu glauque. On rentre donc pour le dodo.

Nous avions prévu de rester 3 jours à Pangandaran. Autant vous dire que par moment le fait de ne pas réserver à l’avance peut se transformer en grande galère, autant ça peut vous sauver.

Nous logeons dans un bel hôtel « The Arnawa », (bien noté chez booking.com) mais la chambre était sale, (cheveux au sol, mauvaise odeur, serviette déchirée… tout ce qu’on ne supporte pas), on est pas difficile mais la saleté on ne peut pas!

11h30: Nous remballons nos affaires, sans savoir ou nous dormirons cette nuit. Un petit tour à la mer de sable gris, on n’accroche pas du tout, faut dire que le temps n’est pas au rdv ce qui ternit grandement le paysage.

31122015-Pagandaran_plage
06012016-Pagandaran_plage bis

Pagandaran_plage internet Voici un aperçu de Pagandaran hors saison des pluies

Nous décidons donc, de nous rendre à Batu Karas non loin (30 minutes de route).

Info trajet:

Il est difficile de se déplacer par ses propres moyens.

L’option scooter à 4 nous semble dangereuse au vu du mauvais état des routes et des distances à parcourir.
Les transports publics ne sont pas très fréquents, deviennent vite fatigants avec les changements et au vu de toutes nos affaires à déplacer.
La voiture privée avec chauffeur reste la solution la plus confortable et la plus coûteuse.

Téméraires, nous opte pour l’option : « débrouille », deux becaks (cyclo pousse) qui nous emmènent au terminal de bus (30 000 rp chacun, soit 2 euros, on ne souhaitait pas négocier avec les deux mignons papis au grands sourires qui allaient pédaler sous la pluie)

Pour se rendre à Batu Karas il faut prendre deux transports publics, trop chargés on opte pour transport public que nous avons privatisé, difficilement négocié à 200 000 Rp. (30 min de route). Très beau paysage tout au long.

Jour 4 _ BATU KARAS

Arrivée à Batu Karas, nous nous dirigeons vers Java Cove hôtel, le plus connu de la baie notamment pour leurs cours de surfs, leur emplacement et leur gentillesse, il affiche complet, les  suivants
Après 3 hôtels complets, on s’arrêtera au Sunrise Hotel, (disponible qu’une seule nuit) les prix sont très élevés (fête de fin année) 900 000 Rp la chambre familiale (2x lit double).

Nb: Seul papa ou maman descendent du transport pour voir la dispo et visiter les chambres de manière à ne pas se trimbaler les bagages si toutefois l’hôtel visité ne peut nous acceuillir. Autrement le transporteur partirait ce qui nous obligerait à se fatiguer avec les bagages le temps de la recherche.

Finalement nous déposons nos bagages au Sunrise, nous laissons les filles profiter de la petite piscine (pas très propre d’ailleurs), jusqu’au dîner.

Pendant le dîner, rencontre avec une famille d’expat australienne qui nous aide à organiser la journée du lendemain. Toujours difficile de s’organiser par nos propres moyens, la location de scooter reste la meilleure alternative.

Batu Karas, petite station balnéaire plus charmante et plus petite que Pangandaran.

07012016-Batu Karas_plage
07012016-Batu Karas_plage 3

On se rend donc à l’agence de voyage «one travel», qui est également un bureau de change, une laverie et même maison d’hôtes…
On y négocie une voiture avec chauffeur pour nous emmener le lendemain à Green Canyon et Green Valley, 350 000 Rp. (d’après les locaux le prix était plus que correct).

Rien à faire le soir, direction dodo pour profiter de la journée de body rafting prévu le lendemain à Green Valley.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s