Tiznit, nos origines berbères

Je dédie cet article à mon cher et tendre mari, originaire de Tiznit. C’est toujours avec émotion et nostalgie qu’il nous emmène dans les ruelles de la vieille ville où il a passé tant d’étés …

Nous nous trouvons dans la région du Souss, sur la côte Atlantique au Sud du Maroc, et plus précisément à 80km d’Agadir et encore plus exactement au milieu des oliviers, des figuiers et des arganiers emblèmes de la région.
C’est maintenant qu’il faut faire le plein d’huile d’Argan si précieuse, reconnue pour ses vertues nutritives et cosmétiques. Attention, elle sera différente selon son utilisation.

Pour mon époux, l’histoire de Tiznit se passe à l’intérieur des remparts en pisé accessibles par l’une des cinq portes en pierre. Au delà c’est sans grand intérêt, je rajouterai même sans aucun charme, car il s’agit essentiellement de quartiers résidentiels.

Dans l’enceinte, les ruelles mènent au noyau historique (la grande mosquée, la source bleue), aux souks en tout genre (de fruits et légumes, de babouches, de bijoux) et au mellah (ancien quartier juif).


30052017-P1090629
Chaque coin de rue, réveille en lui un souvenir d’enfance …

Drapées, les femmes sont discrètes

Bienvenue chez les berbères, fiers de revendiquer qu’ils sont les premiers arabes du pays, moi même originaire du Nord, je ne suis pas considérée comme une autochtone !
Pour info, les berbères tiennent la majorité des épiceries du Maroc et ont la réputation d’être près de leurs sous, une histoire raconte même, « qu’un jour, un commerçant a même placé un miroir dans sa caisse pour s’assurer que c’était bien sa main qui se servait! »

Trêve de plaisanterie, j’adore cette région, ses paysages et l’honnêteté des berbères. Le Sud reste encore UNE ou LA région la plus authentique du Royaume.

Il y a encore pas si longtemps, le bétail circulait dans ces ruelles pour rentrer dans leurs étables qui se trouvaient à l’intérieur des maisons

 

Les portes d’origines étaient souvent bleues

Le centre historique de Tiznit s’est établi autour de la place de la Source Bleue, qui n’a de bleu que son nom !
Rénovée, la place n’a plus du tout le même visage d’antan. Les habitants aiment s’y rendre le soir lorsqu’elle est illuminée.

28052017-P1090490

28052017-P1090493Aussi appelée « Source de Lalla Zninia », la légende qui est à l’origine de son nom, raconte que Zninia (une prostituée), serait venue implorer Dieu de lui pardonner ses fautes. En réponse à ses supplications, la source aurait jailli pour laver ses pêchés.

28052017-P1090504L’ancienne prison transformée en théâtre  (se trouve sur la place de la Source Bleue)

Voici la grande mosquée « Jamâa Kbir » dont l’étrangeté réside dans son minaret clouté de bâtons en bois.
Une légende raconte que ces bouts de bois abritent des âmes de défunts. Plus vraisemblablement, ces perches devaient servir aux travailleurs pour restaurer le minaret. Des constructions similaires sont observées au Mali.

Tiznit est certes connue au Maroc pour son huile d’argan et sa menthe au goût inégalable mais ce qui fait sa renommée, c’est avant tout son savoir-faire dans la fabrication de bijoux artisanaux en argent.
Les plus beaux bijoux berbères de la région et sûrement du Maroc sont confectionnées ici, de la broche à accrocher sur les tenues traditionnelles au poignard. On décèle de vraies oeuvres d’art !

On peut admirer le travail des artisans dans le marché artisanal se situant sur la place Mechouar et c’est d’ailleurs à cet endroit que l’on fait les meilleures affaires.

30052017-P1090648Notre berbère aux mille bijoux,  je vous laisse imaginer la beauté des mariées en tenue traditionnelle …

28052017-P1090515Un artisan au travail

De très belles pièces vous feront obligatoirement craquer, je vous souhaite une « bonne négociation » !

Pour les hommes n’ayant pas trouvé leur bonheur chez les bijoutiers, vous pouvez vous consoler dans l’allée des vendeurs et fabricants de babouches au souk.
Il y en a pour tous les goûts et vous ne serez pas déçus de la qualité (comptez entre 40 à 60 dirhams la paire). Profitez-en pour admirer le travail de certains artisans qui les confectionnent sur place.

29052017-P1090602

Pour ce qui est de la menthe, vous en trouverez dans tous les marchés de la ville.
Les jours de grosses chaleurs, les habitants sortent après la sieste et la prière du Asr (la 3ème de la journée) pour s’aérer ou faire leurs courses.

Le marché le plus populaire se situe sur l’allée « fog l’oued » qui signifie « au dessus de la rivière » en rappel de cette dernière qui coulait à cet endroit il y a déjà des centaines d’années.

29052017-P1090617

L’allée  » Foq l’oued « 

Spécialité culinaire

On ne peut partir de Tiznit sans avoir goûté « Amlou », l’équivalent de notre pâte a tartiner version berbère. Il s’agit d’un mélange d’huile d’argan, d’amandes grillées et de miel, un pur délice.
Je vais vous révéler où trouver le meilleur Amlou du monde (merci tante Aicha pour ce bon plan) :
ça se passe dans le marché des « Amical », (premier quartier bâtit hors des murailles) n’hésitez pas à demander le meilleur vendeur d’Amlou.

Voici les 3 indices pour vous assurer qu’il s’agit du bon fabriquant ; devant la boutique vous trouverez « Azrig », le nom de la machine qui sert à moudre les graines d’argan, la femme en train de préparer la pâte d’amlou en direct live et la pancarte de tarifs. Nous avons aussi acheté du miel et du safran au gramme.

 

29052017-P1090616« Arloum Afarnou », le pain traditionnel cuit au feu de bois, l’équivalent d’un naan ; on s’en ferait un repas tellement c’est bon

Aux environs de Tiznit

La plage d’ Aglou

Située à 18 kilomètres de Tiznit le village d’Aglou est coincé entre le désert et l’océan Atlantique. Sa plage sert de refuge les jours de fournaise l’été.

Cependant, les amateurs des sports de glisse, planche, kite-surf et parapente s’y rendent toute l’année profitant des vents de la côte.

La particularité d’Algou se trouve à 3 kilomètres de la plage principale, le long des falaises avec ces incroyables grottes creusées dans la roche par les premiers pêcheurs venus.

La plupart des grottes ont été vendues à des particuliers qui les ont réaménagées en maison secondaire ou en appartements de location.
Incrustées et intégrées dans ce paysage encore sauvage, y séjourner offre un spectacle unique sur l’Océan Atlantique.

S’y rendre : Au niveau du camping, prendre la route perpendiculaire vers la droite (en arrivant de Tiznit).

30052017-P1090696 30052017-P1090684 30052017-P1090682

30052017-P1090736 30052017-P1090719 30052017-P1090702

 

En résumé : A voir / Dormir / Site

*Le noyau historique où tout à commencer : La grande mosquée, la Source Bleue, la Kasbah « Aghenaj »
* L’ancienne prison fraîchement transformée en théâtre plein air
* Les ruelles de la vieille ville pour sentir l’âme de la ville

* Place Mechouar, pour ses bijoux en argent
* L’allée « Fog l’oued » et son marché populaire
* Marché aux babouches
* Marché des « amical » (pour le meilleur « Amlou »)
* Le festival annuel (au mois de Juillet), qui met à l’honneur tout le folklore et l’art de Tiznit
* La plage d’Aglou et les grottes de pêcheurs à une vingtaine de kilomètres de Tiznit
* La plage de Mirleft à 36 kilomètres d’Aglou

Se loger

A Tiznit, vu que nous dormons chez la famille, je vous conseille le lieu préféré de ma belle soeur qui aime se reposer dans le Riad Janoub, le plus joli de la ville d’après ses dires.

A Aglou, si j’avais dû y loger j’aurai sûrement testé l’une des grottes les pieds dans l’eau.

2 thoughts on “Tiznit, nos origines berbères

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s