Routes vertigineuses au coeur d’Oman #Part 3

Découverte du centre d’Oman hors des sentiers battus à travers des pistes sinueuses qui nous ont permis de découvrir des villages reculés…

WADI MISTALL, la route à travers les montagnes est juste MA-JES-TU-EUSE… .

En l’absence de panneaux d’indications, nous décidons de suivre des voitures de locaux sans savoir où nous allons.
Il s’avérera que les voitures se rendaient à une fête d’anniversaire dans le petit village de « Al Uwaynah » à Wadi Bani Harras!! En nous apercevant que nous ne sommes pas au bon endroit, nous rebroussons chemin. Avant de faire demi tour, l’hôte nous demande de nous joindre à eux pour fêter les 1 an de sa fille, c’est juste incroyable. On dirige papa chez les hommes, certains sont installés sous une grande tente à discuter pendant que d’autres (pères et fils) tirent au fusil sur des cibles, attraction phare et traditionnelle des Omanais.

De mon côté, je reste avec les femmes qui me font un super accueil, nous essayons de communiquer en arabe (je parle marocain mais pas trop l’arabe littéraire). Les filles s’éclatent avec les enfants, un très beau moment de partage.

27012017-P1040702
27012017-P1040754.jpg
05052017-Adil invité
27012017-P1040706
27012017-P1040731

27012017-P1040748.jpg
Info trajet: Wadi Mistall à Ar Rustaq _ Route 13 _  35 km

RUSTAQ
Au temps du Moyen Âge, Ar Rustaq était la capitale d’Oman. Son fort du 13ème siècle (fraîchement rénové) surplombant la ville, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
La ville est aussi connue pour ses citronniers et la fabrication de miel local.

Prix de l’entrée: 0,500 OMR/Adulte

28012017-P1040860.jpg
28012017-P1040837
28012017-P1040831
28012017-P1040843

Info trajet: Ar Rustaq à Wadi Sahtan _ 14 km _ 25 minutes

WADI SAHTAN
Nous passons une grosse zone de travaux avant de traverser les beaux paysages du wadi. Nous continuons vers le village de Yasab mais uniquement pour sa route de l’impossible, tortueuse, en lacet, en bord de précipices, qui offre des panoramas à couper le souffle!

Je vous préviens: si vous avez le vertige, cette expérience n’est pas pour vous.
Amateurs de sensations fortes cette route vous marquera à vie.

Je ne m’en cache pas, j’ai fait des dizaines d’invocations tellement j’ai eu peur de tomber dans les ravins… mais je ne regrette en rien cette souffrance qui restera mon plus beau souvenir à Oman.

28012017-P1040928
28012017-P1040930

Anecdote: Arrivés au village qui se trouve au sommet, nous n’avions plus d’essence. Nous interppelons un villageois afin de savoir où l’on pouvait s’en procurer. Il nous fait signe de patienter et toque à la porte de la maison en face de nous (chez son cousin).

Ce dernier nous apporte un jerrican de 25 litres d’essence, nous avons insisté pour le payer mais rien à faire, il nous rétorque: « n’ai je pas le droit de faire une bonne action avec des voyageurs de passage? » nous restons sans voix face à cette gentillesse qui nous parait hors norme.

Et pour couronner le tout ils nous invitent à déjeuner et nous offrent un kilo de dattes!
Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens, je suis émue, touchée…

28012017-P1040912
28012017-P1040923

Ce n’est pas terminé, en redescendant un motard allemand en tour du monde tombe en panne au milieu de nulle part. Nous lui proposons notre aide mais des villageois s’étaient déjà arrêtés pour transporter sa moto dans leur pick up chez un garagiste.

Quoi qu’il advienne, les Omanais seront toujours là pour vous aider.

WUKAN VILLAGE
Perché à 2 000m d’altitude, ce village bénéficie d’un climat modéré permettant la culture en terrasse d’arbres fruitiers et de légumes.

A l’entrée du village, de jeunes enfants vendent de délicieuses brochettes de mouton a déguster le temps d’une promenade sur les hauteurs.

Nous repartirons de là avec de l’huile d’olive de la région et du henné 100% naturel pour les cheveux… une façon aussi de participer à l’économie du village.

(Nuit bivouac)

P1040761

P1040766

P1040785

Info trajet: Wadi Sahtan à Rustaq _ 14 km _ 25 minutes (nous revenons sur nos pas pour faire le plein et continuer notre itinéraire)
De la station Shell à Rustaq direction Wadi Bani Awf _ 11 km _ Route non asphaltée


WADI BANI AWF
Au risque de souvent me répéter cette route montagneuse est encore et vraiment superbe…

BALAD SAYT
Un moment de quiétude dans ce village calme et reposant. On déambule dans ses ruelles qui surplombent les plantations en terrasses. Nous n’avions pas pris de quoi dîner pensant trouver un petit resto… et ben même pas! Rien, que dalle, walou, nothing ! Ce sera donc gâteaux, bananes et chips de la supérette pour calmer la faim, même pas du riz poulet!

26042017-20170128_180444
26042017-Paysage Sayt

26042017-Ruelle sayt

 

SNAKE CANYON
Nous ne profiterons pas du parcours qui avait l’air extra selon les dires des locaux, nos enfants étant trop jeunes pour ce parcours à l’Indiana Jones. Petite frustration pour nous du coup mais ce sera l’occasion de revenir!

26042017-20170129_105118.jpg
26042017-20170129_094548


Se loger près de Balad Sayt et Snake Canyon:

Pour le bivouac: Soit à l’entrée du snake canyon (juste à coté de la guesthouse) ou en bas du village de Sayt près du terrain de foot comme nous avons pu le faire. Il y a des espaces plus adaptés près de la route pour s’installer qui étaient occupés par une classe de jeunes en week-end découverte.

!!!!!Les habitants du village tiennent énormément a leur terrain de foot alors même si je sais que ce là va de soit, merci de bien respecter ce lieu et ne pas vous installer sur le terrain de foot!!!!!


26042017-campement sayt.jpg

Guesthouse Bait Limah: Chambres basics avec plusieurs lits, 20 Omr/Pers. L’équipe sur place à l’air super sympa.

Si vous souhaitez dîner sur place ou même organiser une sortie canyoning, rando ou autre avec leur équipe, il faudra réserver au préalable.

 

HOOTA CAVE (grotte)
Arrivés à 13h, la prochaine visite débute à 14h. Nous en profitons pour déjeuner au restaurant du site. A éviter! 2 fois plus chers et 2 fois moins bons que nos bouis bouis habituels.

La visite se passe en groupe accompagné d’un guide qui parle arabe et traduit ensuite en anglais. La grotte est aménagée pour faciliter la découverte est impressionnante.

Info: Il est préférable de réserver à l’avance en haute saison
Prix/ 6,5 Omr/ Adulte et Gratuit jusque 7 ans _ Temps de visite: 45 minutes

26042017-Hoota cave.jpgInfo trajet: Hoota cave à Misfat Al Briyinn _ 15 km _ Route goudronnée

BALAD MISFAT AL BRIYINN
Dans les hauteurs de la ville d’Al Hamra, ce petit village a été un vrai coup de coeur. Déambuler dans ses ruelles, ses anciennes maisons (et surtout ses vieilles portes), ses points de vues, tout y est magnifique.

26042017-Al abriyeen 4
26042017-Al abriyeen 3

Intriguée par une pancarte « réservée aux femmes », Eya et moi pensions trouver une piscine pour femmes. Sans hésiter nous abandonnons papa et Leyna qui dormait sur son dos pour aller voir ce qui s’y passe.

Nous rencontrons deux jeunes villageoises qui nous expliquent que c’est le lieu de rencontre des femmes pour se rafraichir… mais pas de piscine, juste un cour d’eau pour se tremper les pieds.

26042017-Al abriyeen
26042017-Al abriyeen 2

Info trajet: Misfat Al Biriyinn à Al Hamra _ 5 km _ moins de 10 minutes


AL HAMRA
« Al Hamra » veut dire rouge en arabe, en référence à la vieille ville qui abrite des maisons de couleurs ocres vieilles de plus de 400 ans.

Le mot qui nous vient à l’esprit est: « dommage », un tel patrimoine laissé à l’abandon, dénaturé par les déchets qui jonchent le sol.
Seule la maison « Bayt Al Safah » a été entretenue pour servir de musée (fermé lors de notre passage).

26042017-Al hamra 2

26042017-Al abriyeen 5
26042017-Al abriyeen 7
26042017-Al abriyeen 6

Grande difficulté pour trouver un campement dans les alentours et pour cause, le sol est trop rocailleux et le soleil est couché, on y voit plus grand chose.
Après 2 heures de recherches infructueuses nous recherchons sur booking une nuit d’hôtel.
On dormira dans la Guesthouse flambant neuve d’Ahmed (difficile à trouver).
Prix: 35 Omr/ La chambre avec un grand lit + 1 lit simple + cuisine (prix négocié sur place).
Coordonnées d’Ahmed: +968 98 83 03 32

Info trajet: Al Hamra à Wadi Ghul  _ 16 km _ 20 minutes

 

VILLAGE DE NAKHUR
Le Sultanat a un gros travail de fond à fournir sur la signalisation des routes, on en payera les frais à Nakhur.
Très mal indiqué, nous avons peiné à trouver l’accès du village. Pour vous faciliter, nous vous conseillons de suivre le panneau de la randonnée (W6a). La piste est très rocailleuse, 5 km plus tard nous ne pouvons plus avancer, bloqués par d’énormes rochers. Les villageois nous expliquent qu’une grosse pluie a provoqué un éboulement et que la seule façon d’atteindre le village est à pied. Nous abandonnons car impossible pour nous de marcher 10 km Aller/Retour avec les filles même si un touriste nous a dit que c’était magnifique en haut!!

30012017-P1040958
30012017-P1040956

01022017-P1050345Super endroit pour bivouaquer, juste en dessous du petit village.

01022017-P1050317Et pour la toilette quoi de mieux qu’une source d’eau naturelle pour se rafraîchir…


JABAL SHAMS
Nous passons par Wadi Ghul avant d’atteindre la célèbre « montagne du soleil ». Nous ferons le tour en marquant un premier arrêt au point de vue sur le grand canyon (juste avant le Jabal Shams resort).

En passant le Resort, une piste de 2,5 km mène au dernier village « Al Khitaym », point de départ de la randonnée W6 « Balcony walk » qui permet de voir le fond du canyon. Nous nous contenterons d’un pique nique avec une superbe vue sur le canyon en contrebas du village.

30012017-P1050035
30012017-P1050040
30012017-P1050021Anecdote: Une chèvre s’est incrustée dans notre voiture et ne s’est pas gênée pour manger une partie de mon itinéraire!!

30012017-P1050067


JEBEL AL AKHDAR _ PLATEAU SAYQ
A l’entrée se trouve un check point qui vérifie si le véhicule est bien un 4×4 (= 4 roues motrices).
Le policier nous donne des conseils de conduite (en arabe) pour les descentes bien raides.
Alors, dans le cas où vous ne parlez pas arabe voici la traduction:
« Il faut mettre la boîte de vitesse sur N pour les automatiques ce qui correspond au point mort, appuyer sur le frein en enfonçant la molette de traction qu’il faut placer sur 4LO. »

Infos: Les routes sont asphaltées, nous avons pas trouvé le plateau très intéressant. Les villages sont de constructions récentes. A cette période de l’année la végétation est sèche alors que la beauté de cette région passe essentiellement par sa végétation luxuriante.

 

VILLAGE AL MANAKHIR
Nous avons rencontré un vieil homme qui nous explique avec beaucoup de passion qu’il faut revenir à la bonne période visiter son village car « l’été, le village est magnifique avec la floraison des arbres fruitiers qui offrent des grenades, pêches, abricots… ».
En effet, en janvier les arbres et la terre sont secs et brûlés, les paysages sont donc moins enchanteurs.

01022017-P1050377

01022017-P1050367

 

PLATEAU DE SAYQ

Dans les hauteurs du plateau, à l’entrée du village de Sayq, un chemin pédestre invite à la balade. Pas très intéressant vu que ce n’est toujours pas la saison de la floraison…

01022017-P1050395

Plus bas (on reprend la voiture), se trouve un village abandonné, les portes des maisons sont cadenassées, très peu de villageois…

01022017-P1050414

01022017-P1050417

 

WADI BANI HABIB
A 5 km, ce village totalement abandonné et en ruines est construit à flanc de colline au milieu du wadi (canyon).  Pour le voir de plus près il faut mouiller la chemise en descendant une centaine de marches.

01022017-P1050422.jpg

01022017-P1050423.jpg

Infos: aucun de ces villages ne propose le couvert, prévoyez un pique nique ou se restaurer au niveau de la pompe à essence.
Pause déjeuner au « Robo U Alsaab Trade restaurant », impossible de le louper avec son enseigne rouge et jaune (leurs brochettes de poulets grillées sont exquises).


NISWA

Ville emblématique du pays qui s’est fait ressentir par le nombre de touristes rencontrés, surtout des français.
Devenue peut être un peu trop touristique, nous y sommes restés juste le temps d’un petit tour au souk et de la visite du fort. Bon, après avoir vu 4 ou 5 forts, on est moins émerveillé même s’il faut avouer que celui-ci se démarque par ses objets et ses explications qui le rendent plus intéressant.

Mon grand regret est celui de ne pas avoir assisté au marché des bestiaux qui a lieu le vendredi, (nous y étions un mardi).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s