ISTANBUL

Jour pour jour, deux mois après notre week end à Istanbul, un horrible événement a frappé la Turquie, l’attentat à l’aéroport d’Ataturk du 29/06/2016 qui a fait 41 victimes et de nombreux blessés. C’est le coeur serré que nous présentons nos condoléances et que nous apportons notre immense soutien et amour au peuple turc…


Début mai 2016, nous décidons d’une escapade de 3 jours à Istanbul, conscients que la découverte de cette ville demande plus de temps… Nous choisirons de ne pas ramener nos princesses, de 2 et 5 ans, jugeant la destination pas adaptée à leur âge, de la marche, encore de la marche, des musées, trop barbant pour elles…


Arrivée par l’aéroport d’Ataturk, nous suivons la direction du métro, petit stop au bureau d’information pour faire le plein (plan de métro, de la ville, horaire des transports et profitons pour demander la direction de notre hôtel).

A la station de métro nous demandons de l’aide auprès d’un agent pour acheter un pass de transport qu’il suffira de charger pour prendre tous transports (métro, tramway, bateau, bus et funiculaire).

Pour se rendre au centre d’Istanbul, prendre le M1 jusque Zeytinburnu, puis le T1 (tramway) si vous vous dirigez vers Sultanahmet, Karakoy, Beyoglu… Voici le plan de métro pour vous repérer en fonction de votre hôtel: http://www.plans-metro.com/plans/metro-istanbul.jpg

Recharge pass
Voici l’engin, notez, que ce dernier ne rend pas de monnaie, cela signifie que le montant introduit sera le montant chargé sur la carte

ISTANBUL, mi Asie-mi Europe

Direction Beyoglu, sur la rive européenne du Bosphore et séparé de la vieille ville par la Corne d’or se trouve le district de Beyoglu qui comprend les principaux quartiers de Karakoy, Galata, Taksim…

KARAKOY

Face à la vieille ville, le long du Bosphore et au pied du Galata bridge, nous poserons nos valises au « Ada Karakoy Hotel », à Karakoy, quartier beaucoup moins touristique mais beaucoup plus authentique que son voisin Sultanahmet.
Ces premières constructions datent de l’empire Byzantin, ce qui fait de Karakoy un des quartiers les plus historiques d’Istanbul. L’ouverture du musée d’art moderne en 2004 a dynamisé le quartier en lui donnant un style « bobo », des cafés, restaurants, galeries d’art… ont donc vu le jour dans les ruelles aux alentours du musée.

Bosphore
BOSPHORE que nous longeons pour rejoindre notre hôtel

Nous ne pouvons vous parler de notre quartier de résidence sans parler du restaurant se trouvant juste en face de notre hôtel. Ces messieurs proposent des spécialités turcs, à ne plus savoir que choisir!! Si comme nous, vous n’y connaissez pas grand chose à la cuisine turque (mise à part les kebabs, bien sûr IoI), allez choisir au comptoir…

Karakoy resto

Et voilà le résultat final!!!

 

Karakoy plat
Poivron farci, fromage, charcuterie et du borek (feuilleté qui peut être farci de fromage, épinard, viande…)

 

Karakoy epicerie
A l’intérieur s’y trouve une boutique de produits locaux

Attendez, ce n’est pas fini, il manque le dessert!

A deux pas du restaurant se trouve « Karakoy Gulluoglu », d’après certains stambouliotes il s’agit  de la meilleure pâtisserie d’Istanbul, d’ailleurs les clients viennent de loin pour emporter des dizaines de boîtes de gâteaux en guise de cadeaux…

Karakoy gateau
Façade de la pâtisserie

Karakoy gateau 2

Pour nos palets habitués aux pâtisseries marocaines (de part nos origines), nous les avons trouvé très bonnes mais beaucouuuuup trop sucrées à notre goût, à manger avec modération!


GALATA

Depuis notre hôtel qui se trouve à côté du Pont de Galata, c’est à pieds que nous irons dans les hauteurs visiter l’imposante Tour, ça monte un petit peu, ce sera notre échauffement….

Galata rue
Ruelle du quartier de Galata

 

Galata prix
Tarif local 15 TL et tarif « pigeon » 25 TL IoI, tentez d’apprendre quelques mots turcs, peut être que ça passera!!

 

Galata tour new
Tour Galata construite par les Génois en 1348

 

Galata tour vue
A 68 mètres, un balcon circulaire offre une vue à 360° sur toute la vieille ville, la corne d’or, le Bosphore…

Possibilité de se restaurer ou boire un verre à l’intérieur de la tour.


ISTIKLAL AVENUE

Tous les chemins mènent à « Istiklal Caddesi », métro, tram, funiculaire, taxi et bien sûr à pieds, quoi qu’il advienne vous tomberez dessus. Située au coeur du quartier de Beyoglu, Istiklal Caddesi part de la célèbre place Taksim. L’avenue regorge de cafés, restaurants, boutiques, galeries d’art…

Istikdal avenue
Istiklal avenue

 

Istikdal train historiquz
Possibilité de parcourir cette avenue à bord du « Tram nostalgique »

 

Istikdal chanteurs noir et blanc
Les Stambouliotes, n’hésitent pas à s’arrêter le temps d’une danse traditionnelle pour accompagner les chanteurs de rue

 

Istikdal street art
Comme partout dans le monde, Istanbul n’échappe pas au Street art

 

Istikdal glacier
Show d’un glacier pour attirer les touristes, pas très hygiénique tout ça!!

Bon plan resto: tous à vos stylos pour noter un super restaurant ou plutôt « Ocakbasi », sa particularité tient de son grill ouvert au milieu du resto. The best, of the best est « ZUBEYIR », ayant galéré pour le trouver voici les infos utiles pour le trouver: au niveau du magasin Adidas sur l’avenue Istiklal, prendre la rue qui redescend sur 50 mètres il se trouvera à votre droite!!
Pas carnivore pour un sou, je peux vous dire que nous le sommes devenus. Nous avons dégusté le meilleur kebab* de notre vie (*qui signifie viande grillée).

Zubeyir
Grill ouvert

 

Zubeyir plat
Cop sis et sebzeli acili kebab, les viandes sont très tendres et gouteuses

 

Zubeyir entrée
Purée d’aubergine, « Kozde Patlican » cuite au feu de bois conseillé par le serveur

 

On flâne beaucoup à Istanbul, ne pas hésiter à se perdre dans les ruelles adjacentes, de belles découvertes vous attendent… Ce fut le cas dans le quartier de Beyoglu

Beyoglu ruelleBeyoglu jardin

Specialite turqueSpecialité turque

En Turquie on mange à toute heure, fini les régimes, à nous les kilos!!! Petit repas dans ce petit resto local de Beyoglu, spécialisé dans les boreks, du 100% fait maison!!!


MUNICIPALITE DE BESIKTAS

C’est un peu par hasard que nous nous retrouvons dans ce quartier, en se trompant de direction de bus, nous descendrons au terminus de Besiktas.

Très peu visité par les touristes le quartier animé vaut le détour si l’on souhaite découvrir la vraie vie des stambouliotes. Le samedi matin au centre ville, les ruelles sont bondées car les turcs se retrouvent pour « bruncher ».

Besitas brunch

Mon bien aimé, mettra le doigt ou plutôt les doigts dans le plat!!!

Karakoy plat oeuf
Ce plat s’appelle « Sucuklu Yumurta » (le sucuk est le saucisson turc, mélangé à des oeufs)

 

Besitas doner
Bon chacun son brunch, il en faut pour tous les goûts!!!!

 

Besitas ruelle
Rue de Besiktas

Vous pouvez également vous rendre sur le quai du Bosphore (qui se trouve au niveau de la gare) pour prendre un verre en terrasse


SULTANAHMET, l’incontournable

Impossible de mettre un pied à Istanbul sans passer par la Mosquée Bleue, Hajja Sofia (Sainte Sophie) ou encore le Grand Bazar. Sultanahmet, THE quartier historique d’Istanbul qui n’est pas représentatif de la vie des stambouliotes. Comme tout endroit touristique au monde, arnaques, manque d’hospitalité et d’authenticité seront au rendez-vous. Dans ce sens, je vous conseille de ne pas y passer plus d’une journée si comme nous vous venez pour 3 jours.

LA MOSQUEE BLEUE, l’unique

Construite entre 1609 et 1616 tire son nom de ses 21 000 carreaux de faïence bleue qui ornent les murs intérieurs. Le sultan Ahmet 1er a commandé cet édifice pour montrer aux byzantins que les architectes ottomans n’avaient rien à leur envier. La mosquée est dotée de 6 minarets, ce qui fait d’elle un modèle unique au Monde.

Mosquee bleue
La Mosquée Bleue

Mosquee bleue 4

Mosquee bleue descendance
Dans la cour de la Mosquée, une affiche retrace la descendance des musulmans

SAINTE SOPHIE

Construite au VI ème siècle par Constantin (premier empereur romain), Sainte Sophie ou Hagia Sophia en turc, est une ancienne basilique chrétienne de Constantinople. Au XVème siècle, sous l’impulsion du Sultan Mehmet II, la basilique est devenue une mosquée. Depuis 1934, Sainte Sophie n’est plus un lieu de culte mais un musée.

Sainte Sophie 1
Hagia Sofia ou Sainte Sophie
Sainte Sophie 3
Intérieur de la basilique

TOMBEAUX DES SULTANS

Dans la cour de la basilique, de l’autre coté de la rue se trouve les tombeaux de Sultans. On y trouve le mausolée de Selim II (père de Soliman le Magnifique), de Murad III, Mehmet III etc…

Comme dans une mosquée, il faudra enlever ses chaussures pour visiter les lieux, l’accès est gratuit aux horaires du musée de la basilique Sainte Sophie.

Topkapi tombeaux

TOPKAPI, palais des mille et une nuits   

Dominant la corne d’or, le Bosphore et la mer de Marmara, le palais de Topkapi était la résidence principale du sultan et de sa cour.

Le palais, constitué d’un ensemble de pavillons cachés dans des jardins était une vraie ville, avec harem, mosquées, bibliothèques etc, le tout entouré de tours de contrôle. Topkapi est aujourd’hui un musée, célèbre pour ses trésors, témoignages d’un passé majestueux.

Topkapi ENTREE 2
L’entrée

HAREMS

Topkapi harem femme
Harem réservé uniquement aux femmes

 

Topkapi harem
Trône d’un Sultan

 

Topkapi appartement
Un appartement du palais

MUSEE ISLAMIQUE

Le musée islamique cache de précieux trésors qui offriront des sensations fortes aux croyants musulmans. Des reliques du Prophète Muhammad (Swt) y sont pieusement gardées, telles que: des poils de sa barbe, une dent, l’empreinte de ses pieds, ses sabres de combat ou encore un manteau lui ayant appartenu…

Les photos étant interdites, les intéressés, n’ont d’autres options que de prendre un billet d’avion pour Istanbul 🙂

Info pratique:
Tarif: Topkapi 20TL / Harem 20TL / Topkapi + Harem 30 TL


LE GRAND BAZAR, la caverne d’Ali Baba

Le grand bazar d’Istanbul est l’un des plus grand marché au monde. Une immense caverne où on prend plaisir à se perdre, avec ses 18 portes d’accès, ses ruelles et ses quartiers regroupés par style d’artisanat: tapis, textile, l’argenterie, bijoux…

Grand bazar 2

Grand bazar 3


MOSQUEE SULEYMAN, le magnifique

Construite sur une colline et dominant la corne d’or, la mosquée Soliman, est pour nous la plus belle d’Istanbul. Il aura fallu 7 ans entre 1550 et 1557, au célèbre architecte turc Sinan pour réaliser cette beauté pour Soliman le magnifique, 10ème sultan de l’empire Ottoman.

Mosquee
La cour de la mosquée

PANORAMA 1453

« Panorama 1453 » est un musée ouvert en 2009 qui retrace la chute de Constantinople et sa prise par les Ottomans en 1453.
Deux étages exposent des tableaux qui retracent l’histoire du sultan Fatih et au troisième étage on se retrouve dans une autre dimension avec une impressionnante reproduction de la guerre entre les byzantins et les ottomans en version 3D.

Panorama 1453
Le musée, vue de l’extérieur

 

Panorama 1453 REPRODUCTION
Reproduction miniature du dôme

On s’y croirait vraiment!!

Panorama 1453_1Panorama 1453_2

Aux abords du musée, un grand parc nous permet de nous échapper de la frénésie d’Istanbul, le temps d’une promenade… sans oublier notre rituel: la fameuse pause glace!!!

Panorama 1453 glacier
Et c’est reparti pour un show du glacier, toujours aussi amusant!

 

Panorama 1453 jardin
Le parc aux abords du musée un vrai lieu de rencontre pour les familles turques

 

Panorama 1453 Muraille
Le parc est face à la forteresse qui est représenté lors de la bataille dans le musée

Infos pratiques:

Comment s’y rendre: Prendre le tram T1 et s’arrêter à la station TOPKAPI
Prix de l’entrée: 10Tl (gratuit pour les enfants) et 5 Tl pour le guide audio


L’ILES AUX PRINCES

L ile aux princes bateau new
Vapur

 

Pour s’y rendre, direction la gare maritime de Katabas par le tramway T1  ou le bus. On optera pour le grand bateau à vapeur (le vapur) à 4,4TL (inconvénient: prend du retard, heure prévue 10h40, départ à 11h05). Le vapur s’arrêtera sur les 4 principales îles: Kinaliada, Burgazada,  Heybeliada, et le dernier arrêt Buyukada la plus grande que nous choisirons. Pour le retour, nous changerons de bateau en prenant un plus petit bateau à 6TL, qui nous déposera à Eminonu (à l’heure).

 

 

A la sortie du bateau se trouve un petit point info, profitez-en pour prendre la carte de l’île.

Rien de tel qu’une bouffée d’air sur les Iles des Princes, pour fuir le bruit d’Istanbul. A une quinzaine de kilomètres au Sud-est d’Istanbul se trouve un petit archipel composé de 9 îles. Les îles des Princes tiennent leur nom de l’époque byzantine car on y emprisonnait les princes indésirables ou les monarques déchus…

L ile aux princes kinaliada
Kinaliada
L ile aux princes burgazada
Burguzada

 

 

 

L ile aux princes hebeilyada
Heybeliada
L ile aux princes burgazada 2
Buyukada

L’île interdisant les véhicules motorisés, plusieurs options s’offrent à vous pour la découvrir:

L ile aux princes calecheA charrette tirée par les chevaux, une queue interminable nous attend, ne cautionnant pas la maltraitante des animaux, nous opterons pour une visite à vélo. Des loueurs un peu partout vous proposeront leur service. Après avoir demandé le prix à 4 loueurs, les prix sont identiques 10 TL/Heure.

A pieds, l’option la moins coûteuse, bonne alternative pour les randonneurs dans l’âme… A scooter électrique, je ne saurais vous renseigner pour le coût, mais sachez que cette option est envisageable.

Arrivée à l’heure du déjeuner, Kanzem restaurant sera notre cantine du jour. Petite astuce internationale, dès que vous voyez 90% de locaux manger dans un endroit, il y a de fortes chances que ce soit bon!!

Self service proposant des plats traditionnels turcs, possibilité de manger face à la mer.

L ile aux princes resto 2

L ile aux princes resto
Terrasse extérieure qui offre une vue sur la mer

Les batteries rechargées, c’est à vélo que nous visiterons l’île. Les magnifiques demeures construites au 19ème siècle par les marchands juifs, arméniens et chrétiens contribuent charme de cette île.

L ile aux princes demeure 2

Puis direction l’attraction phare de l’île: le monastère Saint Georges qui culmine la colline.

Alors pour les sportifs du dimanche (comme nous), les cuisses vous brûleront car ça monte ça monte ça monte, ça monte tellement que je descends de mon vélo pour continuer à pieds. L’avantage c’est que je profite de la belle vue depuis les hauteurs en traversant la forêt. L’inconvénient: je deviens la risée de mon cher et tendre mais pas pour longtemps…

L ile aux princes vue

L ile aux princes adil et son velo
(Il serait soit disant descendu de son vélo pour m’attendre… mais bien sûr!!!)

300 mètres avant la dernière ligne droite se trouve un parking à vélo (je vous conseille d’y laisser votre vélo pour 1 TL) car la montée est rude! L’option à dos d’âne est envisageable

MONASTERE SAINT GEORGES

Nichée sur la colline, le monastère grec orthodoxe fondé au IX ème siècle, est toujours actif.

L ile aux princes monastère

Vue sur Istanbul, enfin presque, le ciel était très couvert

L ile aux princes VUE
Vue depuis le monastère sous la pluie

Quel bonheur le retour avec toutes ses descentes, on avait presque envie de se joindre à elles!!

L ile aux princes vache

Alors si vous avez trouver le restaurant Kanzem, face à sa terrasse, se trouve le bateau qui amène à Eminonu en 1h15 minutes, plus rapide et surtout ponctuel pour 6Tl!


KADIKOY

Au pont de Galata, nous prenons le bateau équivalent du bus ou du métro pour découvrir Kadikoy.
Infos pratiques : du lundi au mardi un bateau toutes les 20 minutes; Temps de trajet: 20 min.

Marché de Kadikoy, tous les mardis

Pour s’y rendre, à droite de l’embarcadère prendre le métro M4  et s’arrêter à la station Goztepe et prendre la sortie 2.

Petit marché de locaux où nous déambulerons au milieu d’étales de fruits et légumes, de produits locaux. Nous profiterons de la pause déjeuner pour déguster des crêpes fourrées au fromage et pommes de terre avec un bon thé turc…

Marché de Karakoy 3
Etale de légumes

 

Marché de Karakoy 2
Les crêpières en action

 

Marché de Karakoy 1
MIAM, ,MIAM, MIAM!!!

BAGDAT STREET, halte

Alors, pour les accros du shopping, à vous de jouer, une avenue interminable de boutiques, de cafés, restaurants ettttt de gros embouteillages…sur plus de 5 kilomètres

Kadikoy promenade 5
                                    Bagdat street

CADDEBOSTAN, promenade en bord de mer

En parallèle de l’avenue, en contre bas vous rejoindrez le bord de mer, une belle promenade vous attend pour vous échapper de la dynamique du centre ville…

Kadikoy promenade 7
Caddebostan promenade
Kadikoy plage
Caddebostan plage

Si le temps vous le permet, de retour vers l’embarcadère, des ruelles animées vous attendent pour flâner encore et toujours… Le temps ne nous a pas permis d’y rester car nous devions prendre notre vol dans 3 heures, Kadikoy a sonné l’heure de la fin de notre week-end de 3 jours et demi…

 

 Et, a très vite pour une nouvelle escapade…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s